Investir dans un Progiciel de Gestion Intégré ?

Pour une JEI, les problématiques liées à la gestion de l’organisation prennent bien souvent plus d’importance que les questions relatives à la production du bien ou du service. Les entrepreneurs appuient, le plus souvent, leur expertise sur leurs connaissances du marché, des produits et des clients mais les premiers pas dans le monde de la gestion peuvent s’avérer difficiles. La question de l’implémentation d’un Progiciel de Gestion Intégré peut donc se poser en ce sens qu’un ERP permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise en intégrant les spécificités de chaque service de l’organisation.


Un ERP est une réponse à une problématique d’optimisation de l’organisation. Il s’agit donc d’un outil destiné d’abord à rendre l’organisation plus efficiente par la réduction des coûts. Les avantages d’un progiciel de gestion sont nombreux pour l’organisation. L’implémentation permet, en effet, l’optimisation des processus de gestion (flux économiques et financiers). L’ERP permet également la cohérence et l’homogénéité des données grâce à un système d’information unique pour l’ensemble de l’organisation. En termes de réduction des coûts, le service informatique voit ses tâches réduites car l’éditeur de logiciel de gestion effectue les opérations de maintenance directement sur la matrice centrale. Il s’agit en fait d’une opportunité de revoir l’ensemble des process de l’organisation de manière simplifiée.

La mise en place d’un ERP nécessite toutefois la prise en compte de certains aspects tel que le montant de l’investissement : le coût de la licence et de l’implémentation d’un ERP s’élève au minimum à 300 000€ ce qui n’est pas négligeable pour une JEI. La JEI peut faire le choix des solutions de logiciels libres. Toutefois il faut avoir à l’esprit le fait que les coûts d’accompagnement et de formation demeurent. De plus, la mise en œuvre peut s’avérer très complexe si les domaines d’application sont trop vagues. En outre, l’ERP peut parfois être moins souple que prévu et entrainer au final l’adaptation des processus au modèle du logiciel. Enfin il peut y avoir un problème de captivité vis-à-vis de l’éditeur de la licence puisque le choix de la solution est bien souvent structurant pour l’entreprise et que le changement d’ERP peut être très lourd.

Les ERP sont aujourd’hui utilisés dans un grand nombre d’organisations quelque soit leurs secteurs d’activité. Ainsi les entreprises publiques et les collectivités territoriales ont également fait le choix d’un système d’information transversal dans le cadre de la gestion de l’action sociale par exemple. Le logiciel CCAS en est une parfaite illustration, il s’agit d’un programme de gestion pour les Centres Communaux d'Action Sociale qui permet de superviser la gestion de l’aide sociale pour ces organisations. Par conséquent, les PGI sont aujourd’hui des outils essentiels de management des organisations. Toutefois, il convient de bien considérer chacun des avantages et inconvénients auparavant.