Financer le développement de logiciel

Développer un logiciel prend énormément de temps, un temps qui est difficile à concilier avec un autre travail. Se pose donc la question du financement.

 

Il ne s agit pas seulement de programmer le logiciel et d'écrire la documentation afférente. Toujours d'un point de vue technique il convient également de réaliser la distribution du logiciel (création de zones de téléchargement, et souvent d'un site web) et d'administrer les contributions des contributeurs. D'un point de vue plus humain, il faut enfin concevoir et animer la communauté autour de ce logiciel ainsi que défendre la promotion de ce logiciel pour qu'il soit connu et utilisé dans le but que son assise d'usagers dépasse le seuil critique qui garantira la continuité. Il est indispensable de financer tout ce temps de labeur.

Différentes possibilités de financement existent

Cela dépend de la structure et de la taille du projet, de sa maturité et de ses objectifs. Un logiciel peut être créé par un particulier. Il s'agit souvent du projet d'un étudiant ou d'un informaticien, il élabore seul son software en dehors de ses heures de travail ou d'étude et le divulgue sur Internet avec une licence libre. Ce cas de figure est sans doute le plus commun.

Quels sont les moyens de financement possibles ?

Le particulier peut avoir recours au bénévolat, au Mécénat, à des donations d'usagers et enfin à des rémunérations publicitaires à travers du site web du logiciel. Un software peut être réalisé par une communauté sans existence légale. Plusieurs personnes se mettent ensemble pour développer et entretenir, en dehors de leurs travail, un projet diffusé sur Internet avec une licence libre.Le développeur peut aussi faire appel à un établissement de crédit comme Banque Accord, spécialisé dans le prêt personnel, il devra bien préparer son dossier et le défendre afin d'obtenir le prêt escompté.