Augmenter son activité et recruter

Le statut de Jeune Entreprise Innovante est une opportunité formidable pour les entrepreneurs d’innover et de créer de nouvelles activités. Toutefois, ce statut n’est pas une garantie de réussite. C’est le management de la JEI qui importe : pouvoir définir une stratégie de croissance autour d’un projet viable. Cela signifie tout d’abord d’établir une stratégie de développement commercial solide afin de s’assurer une trésorerie suffisante, maillon indispensable à toute entreprise et aux JEI en particulier. Cela signifie également savoir recruter les compétences utiles à la croissance de l’entreprise.

Il n’est de développement commercial fructueux sans stratégie marketing élaborée. En effet, partir à l’assaut d’un marché sur la simple conviction d’avoir un bon produit à offrir au marché a peu de chance de réussir. Ainsi, le chef d’entreprise doit connaître les forces et les faiblesses de sa JEI. Il doit également bien identifier les opportunités sur le marché ainsi que les menaces. Il s’agit d’un véritable métier et cette compétence peut, si besoin est, s’externaliser, auprès d’une agence de conseil en marketing et communication, qui pourra, par exemple, concevoir une communication BtoB efficace.

Une fois la stratégie définie il convient alors de rassembler les moyens d’atteindre les objectifs établis. Au-delà des investissements en équipement et en matériel, l’investissement en capital humain constitue l’un des éléments fondamentaux au développement d’une Jeune Entreprise Innovante. Développer une « marque employeur », c’est se donner les moyens de recruter mieux et moins cher. La croissance d’une JEI peut être exponentielle, aussi la structure et les employés doivent pouvoir s’adapter. Une expertise dans le domaine de la conduite du changement en entreprise apparait alors comme capitale. Là aussi, se faire accompagner par des consultants extérieurs semble une décision raisonnable afin de mener à bien les évolutions d’une JEI.